Indications de difficultés de rando en moyenne montagne

Les difficultés indiquées sont subjectives. Elles dépendent de beaucoup de paramètres (poids du sac à dos et du randonneur, entraînement et forme du randonneur, conditions météorologiques, etc.). Ces indications sont donc personnelles. 

Pour que vous puissiez vous positionner par rapport à ces indications de difficultés, voici quelques informations : je pratique la randonnée en forêt de Fontainebleau tout le long de l'année. Peu en hiver (15km environ le samedi), plus en été (30 à 45km le samedi). De plus pour me rendre à mon travail, pour aller manger le midi  je préfère marcher plutôt que prendre les transports en commun, ce qui fait environ 50 minutes de marche par jour en semaine. En haute montagne j'ai fait le plateau du Trient (3 500m) et le Bishorn (4 150m) avec l'UCPA (niveau de difficulté : 2 étoiles) et l'Albaron (3 600m) avec un guide hors UCPA. Enfin c'est le seul sport que je pratique, pas de jogging.

: très facile à facile. Randonnée familiale
: facile à assez facile. De l'entraînement est nécessaire pour ne pas être fatigué
: facile techniquement mais assez fatigant, ou alors difficultés techniques
: difficultés techniques et fatigant

 

Une rando en étoile classée 'bleue' pourra être 'rouge' en tant qu'étape de randonnée itinérante car les étapes de rando itinérantes sont souvent plus courtes afin de mieux gérer son énergie.